Démarrer votre voiture thermique

Voitures thermiques et conditions d’utilisation :


Les voitures thermiques ou à essence fonctionnent au carburant dit « Nitrométhane ».

La nitro est un mélange puissant qui offre beaucoup de couple et de puissance à un buggy, un monster truck, une voiture de piste ou tout autre appareil à moteur thermique.

Lors de votre première utilisation, lorsque vous recevez un véhicule thermique de modélisme, il est important de respecter les consignes suivantes :

Etape 1) Vérifier le serrage de toutes les vis, écrous et autres éléments d’assemblage qui seraient susceptible d’être dévissés ou mal serrés.

Cela évitera ainsi de nombreux problèmes qui pourraient survenir lors de vos premiers essais.

 

Etape 2) Les réglages :

Lorsque vous recevrez votre thermique, sachez que les différents constructeurs n’auront pas forcément adapté les réglages du véhicule.

Il existe deux ou trois réglages selon les modèles sur lesquels vous pouvez agir à l’aide d’un tournevis plat.

Nous vous conseillons d’effectuer cette opération pas à pas

(Vous devrez procéder minutieusement afin de trouver le bon réglage. Allez y vis par vis et quart de tour par quart de tour car si vous ne procédez pas comme tel, vous passerez à côté du meilleur réglage possible pour votre voiture RC)

 

1)      Les vis de richesse:


La richesse en carburant :

La vis de richesse liée à l’arrivée du carburant devra être réglée minutieusement. Procédez quart de tour par quart de tour afin de la régler au mieux.

 

La richesse en air :

La vis de richesse liée à l’air, elle, vous permettra d’agir directement sur le débit d’air.

Ces deux vis dépendent l’une de l’autre donc vous n’aurez guère le choix de jongler entre les deux actions mais veillez à noter ce que vous faîtes afin de ne pas vous y perdre.

 

La majorité des carburateurs possèdent 3 vis de richesse :

- L’une servant à régler l’arrivée du carburant à pleine vitesse

- La seconde appelée vis de reprise permettra de réguler le débit d’essence au ralenti.

- La troisième, quant à elle, servira à régler le ralenti de votre moteur.

 

 

Etape 3) Le Démarrage :

Afin de démarrer votre moteur thermique, une fois le plein effectué, vous devrez procéder comme tel :

Tirer sur le lanceur jusqu’à ce que l’essence arrive au carburateur (Afin d’accélérer ce processus, vous pouvez ouvrir le carbu et boucher le pot d’échappement qui se trouve accolé au réservoir si bien sûr le réservoir ne possède pas de pompe)

Ensuite, une fois cette étape effectuée, mettez sous tension l’émetteur et en second, le récepteur.

Il est important de procéder dans ce sens pour le démarrage et dans le sens inverse pour l’arrêt complet de votre véhicule.

Durant cette étape, il vous faudra veiller à ce que votre carburateur soit bien en position ralenti.

Ensuite mettez, le chauffe-bougie sur la bougie puis tirez sur la tirette de lanceur au 2/3 de sa longueur par tirages successifs et rapides.

Dés que le moteur sera en marche, laissez le en fonctionnement durant 20 à 30 secondes avant de retirer le chauffe-bougie.

Envoyez ensuite un peu de gaz (petits à coups) afin de d’évacuer l’essence dans le moteur puis procéder aux réglages mentionnés ci-dessus dans l’étape 2 si nécessaire.

Pour éteindre le moteur, obstruez le pot d’échappement avec un outil adapté afin de ne pas vous bruler.

 

Etape 4) Le rodage :

En effet, le rôdage s’effectue de plusieurs façon selon les constructeurs mais nous n’en retiendrons qu’un seule qui est la suivante :

Tout d’abord, nous préconisons de vous procurer de la nitro de rôdage Labemax.

Ce carburant aura pour effet de vous apporter un rôdage parfait et régulier pour le moteur de votre voiture à essence.

Le rodage est extrêmement important puisqu’il définira la durée d’utilisation de votre RC ainsi que ses performances.

Ensuite, réalisez votre premier plein et faîtes tourner votre véhicule de modélisme à vide en donnant quelques petits coup de gazs de temps en temps. Veillez à éteindre votre véhicule avant le vidage complet du réservoir.

Reproduisez l’opération une fois dans les mêmes conditions.

Puis une fois ces deux pleins terminés, nous vous conseillons de réitérez cette opération mais en prenant désormais les commandes de votre RC.

Nous vous recommandons vivement de rouler en vitesse de croisière durant le 3ème et un peu plus rapidement sans aller dans l’extrême durant le 4ème plein.

Une fois terminé et afin d’offrir toujours les meilleures performances à votre voiture thermique, nous vous préconiserons l’utilisation de notre Nitro 16% pour nos véhicules de loisir et 25% pour nos buggy et voitures de courses de compétition.

 

Afin de vous aiguiller au mieux durant vos débuts voici les problèmes que vous êtes susceptible de rencontrer :

 

 

Le moteur ne veut pas démarrer :

 

1 – Le carburant n’arrive pas

Vérifier ces points :

Réservoir est t’il bien remplit ?

Amorçage effectué ?

Durite de resérvoir raccordée ?

Gicleur bouché ou moteur noyé ?

 

2- La bougie ne s’allume pas

Vérifier l’accu du chauffe bougie, pour vérifier, démontez votre bougie et placez la sur le chauffe-bougie. Si la bougie s’allume, c’est que cela fonctionne.

Si celle-ci ne s’allume pas, recharger votre chauffe-bougie et si cela ne fonctionne toujours pas, changer votre bougie.

 

3 – Le carburateur est mal réglé

Veuillez s’il vous plait retourner au chapitre « réglage moteur »

 

 

 

Le lanceur est bloqué :

 

1-      Le moteur est noyé

Afin de remédier à cela, dévissez la bougie et incliner le véhicule à 90° en prenant soin de bien isoler le réservoir (celui-ci se retrouvera donc côté table ou plan de travail) puis tirez plusieurs fois jusqu’à avoir expulsé complètement le surplus de carburant du moteur.

 

2-      La tirette est cassée ou le ressort est délogé

Remplacez là (Cela n’est pas pris en garantie)

 

 

Le moteur câle :

 

1-      Plus de carburant

Remettez du carburant

 

2-      Le moteur à trop chauffé

Laissez le moteur refroidir et ouvrir la vis de richesse de l’arrivée d’essence (Faîtes un ¼ de tour)

 

3-      La bougie est HS

Changer la bougie (Nous recommandons nos bougies A3 Medium pour les véhicules de loisirs)

 

4-      Le carbu est mal réglé

Veuillez relire le chapitre « réglage du carburateur »

 

 

 

 

Nous classons nos bougies parmi 5 catégories.

Les bougies que vous choisirez dans un futur proche dépendront de votre utilisation.

 

A1 – Extra Chaud (Conseillé pour les petits moteurs égaux ou inférieurs à 2,5cm3 ou pour l’utilisation d’un carburant à faible taux de méthanol)

A2 – Chaud (Conseillé pour les moteurs de 2,5cm3 à 3,5cm3 ou pour l’utilisation d’un carburant à faible taux de métanol)

A3 – Medium (Conseillé pour les moteurs de 3,5cm3 ou pour une utilisation en 16% - Loisir)

A4 – Froid (Conseillé pour les moteurs supérieurs à 3,5cm3 ou pour une utilisation en 25%)

A5 –Extra Froid (Conseillé pour les moteurs à grosse cylindrée ou pour une utilisation supérieure à 25% - Compétition)

 

Ces informations sont exhaustives et peuvent dépendre de la marque de votre véhicule.

Toutefois, si vous respectez ces différentes instructions, vous veillez à la longévité de votre matériel de modélisme.

Pour rappel, nous ne prenons pas la responsabilité d’un mauvais rodage, de l’usure des véhicules ni des différents crash donc veillez à prendre soin de votre matériel et à respecter les conditions d’utilisations de ce véhicule à moteur thermique.

Panier  

article (vide)

Nouveautés

Toutes les nouveautés