En continuant, ou en cliquant sur la croix, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus
J'accepte
Close

Derniers Posts

Depuis la création des drones et aéronefs, de nombreuses manipulations dangereuses ont poussé les hautes instances...
Le modélisme radiocommandé est de plus en plus pratiqué dans le monde. Les voitures RC sont accessibles à presque...
L’airsoft est une discipline qui se pratique de plusieurs manières différentes. Une grande diversité de règles de...
Le airsoft est un loisir qui se rapproche du paintball. La pratique du airsoft requiert un minimum de connaissances...
Le pilotage d’une voiture radiocommandée thermique est assez particulier. Le moteur 2 temps est un moteur pointu avec...
 Les voitures télécommandées sont des miniatures de voitures qui sont contrôlées à distance avec une télécommande. Il...

Nouvelle réglementation des drones 2020

Posté le: 06/02/2020 | Catégories: Drone
Nouvelle réglementation des drones 2020

Depuis la création des drones et aéronefs, de nombreuses manipulations dangereuses ont poussé les hautes instances européennes à prendre des mesures parfois rigoureuses. Depuis quelques années, les règles sur l’utilisation des drones, quelle que soit la catégorie ou la sous-catégorie ne cessent d’évoluer d’année en année. Parfois positif ou négatif pour les fans de cette technologie, il est essentiel de les connaitre pour éviter des désagréments avec les autorités en charge. Vous vous demandez quelles sont les nouvelles règlementations des drones pour 2020 ? Alors vous trouverez les principales réponses ici.

Nouveauté sur les catégories et sous-catégories

C’est l’une des premières grandes mesures qui frappe à l’œil. En effet, désormais, la réglementation prévoit 3 grandes catégories et de multiples sous-catégories dans le domaine des drones. Entre autres, on peut mettre en avant :

  • La catégorie d’exploitation ouverte (Open) ;
  • La catégorie d’exploitation scientifique ;
  • La catégorie d’exploitation certifiée (haut et bas).

Chacune de ces grandes lignes compte de très nombreux sous lignes qui permettront une meilleure compréhension. On peut citer les A1, A0, C0, C1, ainsi de suite.  

Règlementation de la sous-catégorie CO

Pour les fans de course haute vitesse et autres dans les nouvelles règlementations des drones pour 2020, des modifications ont été apportées. En effet, il est fort de constater que ces drones de moins de 250 grammes ont désormais le droit de survol de personne. Sauf dans le cas d’un rassemblement. Aussi, le survol doit être effectué à une vitesse maximale de 19 m/seconde et le tout pour une altitude maximale de 120 mètres.

Il est aussi important de noter que, quelle que soit la catégorie du drone, ce dernier devra obligatoirement être équipé d’une plaque d’identification correspondant parfaitement à son type. Aussi, toutes les dimensions de votre aéronef doivent être mentionnées dans un dossier bien développé de celui-ci.

Ce document doit aussi compter la classe de l’UA, sa masse, l’équipement et le logiciel servant à contrôler l’appareil à distance et bien d’autres éléments. Ce sont les nouvelles normes européennes pour les drones pour l’année 2020.

La règlementation de la sous-catégorie C1

Ce dernier concerne les machines de moins de 900 grammes. Bien qu’ici aussi, comme pour la catégorie précédente, le survol est autorisé sauf en ce qui concerne les regroupements de masse. En plus, de la déclaration en ligne qui est obligatoire, le drone devra aussi être équipé d’un système d’identification à distance pour, mais aussi d’un signal lumineux pour marquer sa présence.

En parcourant le journal officiel de l’Union européenne, on peut lire que dans cette catégorie, selon les nouvelles règlementations des drones pour 2020 ces derniers ne doivent surtout pas avoir une énergie cinétique supérieure à 80 joules durant son fonctionnement. La vitesse maximale est aussi de 19 mètres par seconde soit 68 kilomètres par heure et une latitude maximale située à 120 mètres. Depuis la publication de cette règlementation, il est devenu clair et illégal de ne pas mettre de failsafe sur votre drone, quel que soit son type.

Vous avez donc ici quelques-unes des nouvelles règles qui ont été mises sur pied par les structures en charge du domaine des drones en Europe et dans de nombreux autres pays à travers le monde.

Close